Immobilier locatif

L’investissement locatif

Un grand nombre de particuliers font l’achat d’un appartement neuf ou même plusieurs en misant sur l’investissement locatif. Ce procédé leur permet de disposer d’un patrimoine en achetant à crédit. Étant donné que le bien acheté sera mis en location, les loyers permettront de rembourser les mensualités des prêts réalisés. D’autre part, les investisseurs bénéficient parfois d’une défiscalisation ou d’une réduction d’impôts grâce à des dispositifs d’exonération (tel que le Dispositif Pinel par exemple). Ils peuvent ainsi équilibrer leurs finances et préparer aisément l’avenir.

Pourquoi réaliser un investissement locatif ?

Investir dans l’immobilier permet de bénéficier d’avantages ; l’optimisation du patrimoine grâce aux avantages fiscaux qui l’accompagnent, la constitution d’un patrimoine, ou la perception de revenus complémentaires au moment de la retraite sont autant d’atouts offerts par ce procédé. Le législateur a prévu des réductions d’impôt en échange de l’engagement de location. Des solutions de fiscalisation (Loi Pinel, dispositif LMNP, Loi Marlaux…) sont donc à disposition des contribuables qui payent plus de 3 000 € d’impôts par an.

L’investissement locatif est l’unique placement qui permet de se constituer un patrimoine. Lorsque les investisseurs décident d’acheter pour louer en faisant appel à un crédit immobilier, une partie de l’investissement est payée grâce aux loyers versés par les locataires, une autre partie est compensée par la réduction d’impôt et la dernière partie par l’effort d’épargne du propriétaire bailleur. Pour garantir ces revenus revenus, plusieurs dispositifs existent pour prévenir les loyers impayés. Plusieurs dispositifs d’investissements locatifs ont été mis en œuvre successivement par les différents gouvernements aux affaires : loi Duflot, Loi Scellier, Loi De Robien… Les investisseurs ont tout intérêt à appel à un professionnel en gestion de patrimoine avant de se lancer dans ce projet. Ce dernier a pour mission de les informer sur les dispositifs de défiscalisation immobilière et les conseille sur les investissements les plus profitables.

Investissement locatif et défiscalisant

C’est la défiscalisation immobilière qui favorise la réduction d’impôt dans un investissement locatif. La loi Pinel est l’un des dispositifs d’exonération permettant de garantir ce profit au propriétaire bailleur. En plus de garantir la possession d’un bien immobilier et d’un complément de revenu, cette démarche est aussi un moyen de préparer sa retraite. Par ailleurs ne nombreux investir parviennent à investir dans l’immobilier locatif sans apport afin de bénéficier au maximum de l’effet de levier du crédit. Afin de bien réussir son investissement, il est important d’estimer le prix de revient du bien acquis. Des normes spécifiques sont également à prendre lorsqu’il s’agit de baux commerciaux.

Pour investir et défiscaliser dans l’immobilier locatif convenablement, il est conseillé de prendre quelques précautions. Il faut penser à une exonération des pressions fiscales qui peut être accordée dans le cadre l’achat d’un appartement neuf ou d’une réhabilitation d’un logement. Les dispositifs qui y sont régis sont nombreux : la loi Pinel, la loi Marlaux, la loi Girardin, etc. Les bénéfices peuvent atteindre jusqu’à 7 333 euros par an pour un bailleur.

Lorsqu’un propriétaire décider de louer un appartement qu’il a acheté, il ne pense pas uniquement aux avantages fiscaux, mais aussi à son propre patrimoine et à son avenir. Il s’agit donc d’un projet à long terme qui mérite mûre réflexion avant de s’y lancer.

Afin de garantir sa réussite, il est conseillé de consulter des entreprises spécialisées qui pourront mener une étude de cas. De cette analyse découlera la solution la plus adaptée à chaque client.

Pour ce faire, ce dernier doit lui fournir des renseignements sur son patrimoine, nécessaires pour que la solution corresponde à ses besoins et attentes.

Il est également possible de bénéficier des avantages du dispositif Pinel en investissant dans une SCI.Un avantage non négligeable pour les couples non mariés.

Dans certains cas, le Prêt à Taux Zéro (PTZ) peut également contribuer au financement d’un investissement Pinel.