Investir dans l'immobilier

Investir dans l’immobilier, comment devenir investisseur ?

Vous souhaitez investir dans l’immobilier pour réduire vos impôts ou pour transmettre un patrimoine à vos proches ? Bénéficier de revenus complémentaires ? En répondant à ces questions sur l'investissement locatif et en adoptant quelques réflexes, vous deviendrez un meilleur investisseur immobilier.

Apport pour investir dans l’immobilier, attention aux frais bancaires

Vous souhaitez devenir investisseur immobilier ? Si vous achetez à l’aide d’un prêt bancaire, mieux vaudra alors disposer d’un apport initial. Dans le cas contraire, les banques prêtent rarement, à moins que vous disposiez de revenus réguliers et importants. La banque regardera également votre capacité d’endettement, c’est à dire si vous avez déjà souscrit des crédits (immobiliers, professionnels ou à la consommation).

Négociez votre crédit pour investir dans du neuf ou dans de l’ancien

Les taux d’intérêt sont historiquement bas, il est encore temps d’en profiter et d’investir dans l’immobilier. N’hésitez pas à comparer et à faire jouer la concurrence entre banques pour négocier votre crédit. Vous pouvez recourir aux services d’un courtier immobilier qui négociera pour vous le meilleur crédit possible.

Privilégiez un bon emplacement pour investir dans l’immobilier.

Pour profiter des avantages de l’investissement immobilier, investissez dans un endroit où les prix de l’immobilier ont fortement chuté ou sont restés stables. Mieux vaut investir, autant se faire que peu, dans un endroit que vous connaissez déjà, afin d’en évaluer plus aisément le potentiel. Si vous investissez en loi Pinel, pensez à l’emplacement si vos comptez sur vos loyers pour rembourser un crédit immobilier.

Investisseurs immobilier, pensez à long terme

Vous devez réfléchir sur le long terme pour réaliser une plus-value en cas de revente de votre bien immobilier. Pour cela, vous pouvez investir dans des « niche immobilières ». Par exemple dans les résidences étudiantes, en raison de la forte pénurie de logements pour cette catégorie de locataires. Ou encore dans les résidences seniors, compte tenu du vieillissement important de la population française.

Avantages de l’investissement immobilier en termes de réduction d’impôts

Si vous payez trop d’impôts, vous pouvez investir dans l’immobilier tout en défiscalisant. Faites-vous conseiller au préalable par un professionnel de l’immobilier locatif. Vous pouvez investir par exemple via la loi Pinel, qui vous permet de réduire jusqu’à 21% du prix de votre acquisition immobilière sur une durée de 12 ans. Si possédez plusieurs biens immobiliers, pensez à la Société Civile Immobilière (SCI) qui vous permettra de payer moins d’impôts. Par ailleurs, la SCI peut faciliter la transmission de votre patrimoine immobilier à vos proches : la transmission du patrimoine sera moins onéreuse et vous pourrez si vous le souhaitez transmettre vos biens immobiliers tout en conservant la gestion. D’autres solutions existent, comme le LMNP, le LMP (recommandé si vous possédez un nombre important de biens immobiliers) ou le déficit foncier.

Optimisez la gestion pour simplifier votre vie d’investisseur

Si vous n’avez pas le temps de vos occuper du bien immobilier que vous louez et que vous en êtes éloigné, déléguez sa gestion à une société de gestion locative. Vous pouvez également investir dans l’immobilier via une société civile de placement immobilier (SCPI) : vous achetez des parts correspondant au bien immobilier, dont la gestion est entièrement prise en charge par la SCPI. Vous percevez ainsi des revenus et bénéficiez des mêmes avantages fiscaux qu’un bien acheté en propre si l’achat du bien immobilier est assorti d’une déduction fiscale. La revente est plus facile et rapide, car vous ne vendez que des parts de la SCPI et non pas un bien immobilier en propre.

 

Plus d'information sur l'immobilier locatif :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *