Rendement Locatif

Qu’est ce que le rendement locatif ?

Vous souhaitez savoir combien rapporte votre logement ? Il faut connaître son rendement locatif net. Comment le calculer ? comment faire une simulation Pinel ? Quels sont les facteurs permettant de l’optimiser et de profiter des bénéfices de la location d’un appartement ?

Le calcul du rendement locatif

Calculer le rendement de votre investissement locatif, ce n’est pas seulement diviser les loyers perçus par le prix de votre bien immobilier. Par exemple, si vous recevez un loyer de 600€ par mois pour un logement acheté 175 000€, la rentabilité brute sera de 4,1% par an.

Vous devez également soustraire les charges liées à cet investissement pour calculer la rentabilité nette d’un appartement à louer : taxe foncière, charges de copropriété, frais liés aux intérêts d’emprunt, frais de garantie. N’oubliez pas de prendre également en compte les avantages fiscaux dont vous bénéficiez, par exemple si vous investissez en loi Pinel. Pour reprendre l’exemple, si vous ajoutez des charges représentant 70 euros par mois, la rentabilité nette de votre bien immobilier passe à 3,6 % par an.

Optimiser son rendement locatif

Investir au bon moment

Un vieil adage veut que l’on n’achète jamais au plus bas et qu’on ne vend jamais au plus haut. Mais en ce moment, la conjoncture économique pourrait faire mentir cet adage. D’abord, les taux d’intérêts immobiliers sont historiquement bas. Au 1er juin 2015, il était par exemple possible de trouver un taux fixe de 1,69% sur 20 ans (source : Meilleurtaux.com). Ensuite, le prix du mètre carré a baissé (parfois significativement) dans la majorité des villes françaises. C’est donc le moment idéal pour investir et obtenir un bon rendement immobilier locatif sur la durée de votre investissement.

Privilégiez les petites surfaces à l’achat

Les petites surfaces se louent en moyenne plus facilement et plus cher que les surfaces moyennes ou les grandes surfaces. Dès lors, si vous achetez un bien immobilier plus petit que vous n’espériez, vous aurez néanmoins des chances de le rentabiliser rapidement.

Visitez avant d’acheter

Mieux vaut vous rendre dans les lieux avant d’acheter un bien immobilier. Vous serez plus à même de constater les qualités du logement…tout comme ses défauts, qui seront autant d’arguments pour renégocier le prix de vente à la baisse avec le vendeur. Des charges élevées sont également un argument de négociation en votre faveur.

Renseignez-vous sur vos locataires

Vous pouvez demander à vos locataires certains justificatifs afin de vous assurer de leur solvabilité, par exemple leur avis d’imposition, un contrat de travail ou une attestation d’embauche (prenez garde aux faux), un dépôt de garantie.

Privilégiez un bon emplacement

Quitte à payer un peu plus cher, privilégiez le meilleur emplacement possible dans une ville. Votre investissement locatif sera ainsi moins soumis aux fluctuations immobilières. Si le logement se situe en périphérie d’une ville, veillez à ce que le quartier soit bien desservi par les transports en commun. Si vous souhaitez défiscaliser, notamment via la loi Pinel, vous ne devez pas pour autant acheter un bien immobilier qui ne se louera pas et que vous aurez du mal à revendre.

L'emplacement du logement aura un impact important sur le calcul du rendement locatif.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *