bandeau-article
Signature du projet d'Aménagement du centre-ville de Marseille Comment va-t-il s'appliquer ? ?>

Un plan de financement concret | Quel contexte d’apparition ?


Signature du projet d’Aménagement du centre-ville de Marseille

Ce lundi 15 Juillet 2019, le ministre du Logement Julien Denormandie était en visite à Marseille pour signer le Plan Partenarial d’Aménagement (PPA) du centre-ville de Marseille.

Dans quel contexte s’inscrit-il ? Comment va-t-il s’appliquer ? On vous dit tout !

Illustration d'un logement vétuste à Marseille

Logement vétuste à Marseille

Un plan de financement concret

Lors de sa visite dans la cité phocéenne, le Ministre du Logement a annoncé la signature d’un Plan Partenarial d’Aménagement (PPA). L’objectif de la mesure est de rénover et réhabiliter les logements insalubres de Marseille. Le plan comporte un financement de 217 millions d’euros, alloués à la rénovation de 300 immeubles, dotés de près de 2000 logements au total.

Certaines zones sont en situation d’urgence absolue avec des logements en état de détérioration avancés. Ces derniers seront alors entièrement détruits puis reconstruits. Cela créera ainsi une nouvelle offre de logement à Marseille, ce qui représente une opportunité supplémentaire d’investir en Loi Pinel à Marseille.

Les autres logements moins dégradés subiront des travaux de réhabilitation, dans un soucis de restauration et de préservation du patrimoine.

Julien Denormandie en a profité pour marteler son discours en précisant :

Je reviens pour honorer l’engagement et la promesse faite aux Marseillais, de ne pas les lâcher face à une situation qui endeuille la ville.

Le ministre de la Ville et du Logement a enfin exprimé son souhait de voir le centre-ville marseillais « garder son côté populaire ».

Quel contexte d’apparition ?

C’est la 6ème visite de Julien Denormandie à Marseille depuis le drame de la rue d’Aubagne survenu le 5 novembre 2018. À l’époque deux immeubles en état de délabrement s’étaient effondrés, ce qui avait causé la mort de huit personnes.

L’État avait alors pris deux principaux engagements en relogeant tout d’abord les sinistrés puis en proposant un accompagnement à ceux qui en éprouvaient le besoin.

La signature du projet de réaménagement du Centre-Ville de Marseille fait suite à l’apparition d’une société d’aménagement, créé en partenariat avec l’État et la Métropole et qui a pour objectif d’identifier les logements vétustes des villes Françaises. Si l’idée est approuvée sur le fond par les associations, ces dernières s’inquiètent toutefois des faibles ressources humaines dépêchées par l’État pour mener à bien ce projet. En effet, seuls 4 agents travaillent sur le projet pour le moment.

Mise à jour 25 juillet 2019 : L’État suit de près la rénovation du centre-ville Marseillais. C’est en ce sens qu’une chargée de mission « rénovation du centre-ville de Marseille » auprès du préfet des Bouches-du-Rhône a été nommée. Muriel Joer Le Core aura ainsi pour principale mission de mettre en application le PPA signé par Julien Denormandie.