Investissement Immobilier

Investissement immobilier en 2016 : profiter des dispositifs de défiscalisation

Depuis quelques temps déjà, les dispositifs de défiscalisation sont de plus en plus au cœur de l’investissement immobilier. De nombreuses mesures d’incitations fiscales présentent des avantages fiscaux assez intéressants pour 2016. En outre, la baisse des prix de l’immobilier sur le marché et l’évolution des taux d’emprunt semble être favorable aux investisseurs immobiliers. Comment alors optimiser son investissement locatif ?

Opter pour la défiscalisation pour un investissement locatif

L’investissement locatif est actuellement l’un des placements les plus rentables. Avec cet arsenal de dispositifs de défiscalisation proposés par l’État, il est désormais possible de financer facilement son projet immobilier locatif. Réductions d’impôt et loyers perçus, rien de tel pour inciter les investisseurs. Le secteur du bâtiment est un véritable vecteur de croissance, c’est pourquoi l’État incite les investisseurs, notamment les capitaux privés des ménages, via les crédits immobiliers par exemple, à investir afin de développer ce secteur. investissement immobilier 2016 loi pinelEn échange, l’État offre des avantages fiscaux.

Pour l’investissement dans le neuf, il existe plusieurs dispositifs pouvant s’adapter à tout profil d’investisseur. On peut citer la loi Pinel (ex-Duflot), Besson, Demessine, Scellier ou encore la maison Borloo à 100.000 €. Dans l’immobilier ancien, donc avec en plus des travaux de réhabilitation ou de rénovation à faire, on peut citer la loi Robien recentrée, la loi Malraux ou encore la loi sur les Monuments historiques. Chaque dispositif est différent et les investisseurs doivent bien choisir la défiscalisation adéquate selon leur profil. Le mieux c’est de comparer les différentes possibilités comme cela peut être fait avec le comparateur de crédit sur Bourse des Crédits.

Investissement locatif : pourquoi préférer la loi Pinel ?

Les grands avantages présentés par le dispositif Pinel reposent sur sa flexibilité. Une incitation fiscale qui propose une remise d’impôt pouvant aller jusqu’à 21 %. L’engagement de l’investisseur en contrepartie est une mise en location de son bien pour 6, 9 ou même 12 ans. Chaque durée d’engagement locatif correspond à un taux de défiscalisation. Ce dernier est appliqué sur le prix d’achat du bien immobilier. Un autre avantage de la loi Pinel, c’est le fait de pouvoir louer le bien immobilier à ses proches. C’est une disposition qui n’était pas possible avec l’ancien dispositif Duflot. Enfin, il est possible de déduire des charges de ses impôts avec la loi Pinel. Ces charges peuvent être des frais liés à la gestion locative, aux intérêts d’emprunts, à la taxe foncière, aux frais de garantie de crédit immobilier, etc.

En conclusion, la loi Pinel est un dispositif de défiscalisation idéal pour la plupart des investissements locatifs en 2016. Outre le fait de pouvoir se constituer un patrimoine immobilier avec un investissement locatif avec ou sans apport, l’on bénéficie d’une fiscalité avantageuse et l’on perçoit des loyers tout en profitant des réductions d’impôt. Enfin, le patrimoine immobilier pourra être transmis aux héritiers qui pourront continuer à bénéficier de tous ces avantages.

En savoir plus sur la défiscalisation immobilière :