bandeau-article
Déclaration de Revenus 2016 ?>

Déclaration de revenus 2016 et réduction d’impôt en loi Pinel

Les contribuables sont invités depuis le 13 avril 2016 à effectuer leur déclaration de revenus. Quels éléments à prendre en compte pour profiter de la réduction d’impôt de la loi Pinel 2016 ?

Déclaration de revenus 2016 : quelles modalités ?

Depuis le 13 avril, il est possible d’effectuer sa déclaration de revenus. Bien qu’il soit toujours permis de la réaliser au format papier jusqu’au 18 mai 2016, le format électronique devient de plus en plus privilégié. Toutefois, la déclaration sur internet s’avère obligatoire pour les personnes touchant un revenu fiscal supérieur à 40 000 euros.

La date limite de dépôt varie en fonction des départements :

  • Départements 01 à 19 : 24 mai 2016
  • Départements 20 à 19 : 31 mai 2016
  • Autres départements et français vivant à l’étranger : 7 juin 2016

Cette année, les contribuables recevront un pré-avis d’imposition (nommé Asdir) juste après avoir fini leur déclaration.

Que faire en cas d’investissement en loi Pinel ?

Pour profiter de la réduction d’impôt qu’offre le dispositif Pinel, il est nécessaire de signaler l’investissement locatif dans sa déclaration de revenus. Plusieurs documents sont à compléter.

Il faut dans un premier temps détailler les modalités de sa location (durée d’engagement) dans le formulaire cerfa 2044-EB.

Puis, une déclaration des revenus fonciers doit être effectuée en remplissant le formulaire 2044-SPE.

Enfin, il faut remplir le formulaire 2042 C sur les revenus complémentaires. C’est ici qu’est insérée la réduction d’impôts perçue grâce à la loi Pinel.

Plusieurs documents doivent être fournis pour justifier la réduction d’impôts. Le contribuable doit notamment joindre le bail de la location, l’attestation de propriété du bien immobilier, les charges de copropriétés, les frais de gestion ou encore la taxe foncière.

Il doit également donner des documents en lien avec son prêt contracté comme la somme des intérêts d’emprunt et des assurances de prêt payés n-1. Le tableau des amortissements du prêt doit aussi être transmis.